1. Pourquoi dois-je recruter avec la démarche éthique de TalJob pour mon Entreprise (i.e. CV anonyme et clarification de la démarche) alors qu'il y a tant de candidats "classiques" sur le marché de l'emploi ?
  2. Ne vais-je pas trouver via TalJob que des Collaborateurs inaptes pour mon Entreprise (i.e. ne trouvant pas d'emploi car d'origine étrangère, âgé, femme, domicilié dans les "quartiers", célibataire avec enfant, sans emploi, …) alors que je recherche les meilleurs ?
  3. TalJob n'est-il pas réservé de fait aux TPE et PME ?
  4. N'est-il pas paradoxal de différencier (i.e. discriminer) les Entreprises membres de TalJob ?
  5. Quel mécanisme me garantit qu'un Collaborateur sélectionné en mode anonyme via TalJob viendra bien à l'un des rendez-vous que je lui proposerai ?
  6. La recherche de Collaborateurs via le seul système de tags de TalJob n'est-il pas trop limitatif ?
  7. Publier un poste via TalJob n'est-il pas contraire au principe de démarche éthique associée au CV anonyme ?
  8. Le non report de crédit TalJob non consommé d'une période à la suivante n'est-il pas abusif ?
  9. Les trois raisons majeures de devenir membre de TalJob ?

 

Réponses

 

Pourquoi dois-je recruter avec la démarche éthique de TalJob pour mon Entreprise (i.e. CV anonyme et clarification de la démarche) alors qu'il y a tant de candidats "classiques" sur le marché de l'emploi ?

Le premier critère d'une démarche efficiente de recrutement est le résultat : tant que vous pouvez embaucher avec des moyens légaux des Collaborateurs de talent pour un coût de recrutement raisonnable, il n'y a évidemment aucune raison de changer ou d'utiliser des méthodes complémentaires.

L'intérêt de TalJob est beaucoup plus marqué pour des Entreprises ayant des difficultés à recruter des Collaborateurs motivés et de qualité. Les candidats potentiels membres de TalJob sont en effet talentueux (ils se connaissent suffisamment pour mettre en avant leurs points forts), motivés (ils investissent financièrement pour trouver un nouveau poste), éthiques (ils utilisent une démarche de CV anonyme) et avisés (ils détectent en avance une méthode inéluctable) ! Quant au coût effectif d'utilisation de TalJob, il est strictement inférieur à celui pratiqué par des sites concurrents, ou facturé lors de missions alternatives de chasse externalisée, ou calculé en intégrant le temps passé et les méthodes de traitement de masse administratives classiques. Sans compter qu'être en avance de phase pour l'utilisation d'une démarche éthique renforçant l'image de mon Entreprise n'est pas vraiment un désavantage.

 

Ne vais-je pas trouver via TalJob que des Collaborateurs inaptes pour mon Entreprise (i.e. ne trouvant pas d'emploi car d'origine étrangère, âgé, femme, domicilié dans les "quartiers", célibataire avec enfant, sans emploi, …) alors que je recherche les meilleurs ?

Il semble en effet naturel de penser que la proportion de Collaborateurs membres de TalJob qui se ressentent discriminés dans une démarche de recrutement soit supérieure à celle que l'on pourrait constater sur d'autres sites, si ces informations étaient mesurées ce qui est légalement interdit pour la plupart d'entre elles. Ceci plus particulièrement durant la courte phase initiale, car cette éventuelle légère prédominance aurait de toute façon naturellement tendance à s'amoindrir avec l'accroissement des inscrits.

En dehors de ce simple constat de bon sens, est-on vraiment sûr qu'un Collaborateur dans une situation temporaire entre deux postes (i.e. au chômage), bénéficiant d'une réelle expérience (i.e. âgé), pouvant avoir une expérience d'éducation maternelle (i.e. femme célibataire avec enfant), de culture différente (i.e. d'origine étrangère) ou disposant d'un budget logement réduit (i.e. domicilié dans un "quartier") soit fondamentalement moins adapté à la mission professionnelle que vous proposez, en raison de ces critères extérieurs au poste ? On peut le comprendre par paresse intellectuelle (habitude), faiblesse de pensée (traditions) ou facilité (critère de sélection aisé) mais objectivement cela semble difficile à justifier. Sans compter que l'histoire fourmille d'exemples ou les certitudes d'hier s'effondrent comme de simples châteaux de cartes du jour au lendemain. N'est-ce pas le temps venu pour évoluer vers cette démarche ?

Enfin, à la différence de la stratégie d'inscription habituelle de masse sur n sites traditionnels, les Collaborateurs membres de TalJob font, à minima et par définition, preuve de talents (ils se connaissent suffisamment pour mettre en avant leurs points forts), motivation (ils investissent financièrement pour trouver un nouveau poste), éthique (ils utilisent une démarche de CV anonyme) et perspicacité (ils détectent en avance une méthode inéluctable) : bon départ, n'est-il pas ?

 

TalJob n'est-il pas réservé de fait aux TPE et PME ?

TalJob ne discrimine pas plus les Collaborateurs que les Entreprises. Toutes peuvent être membres de TalJob, quelque soit leur taille notamment.

Naturellement, celles qui y ont le plus d'intérêt s'y abonnent d'autant plus rapidement. L'intérêt peut se mesurer à la difficulté de "chasser" des Collaborateurs talentueux et motivés et éthiques et perspicaces, pour un coût tout simplement raisonnable et le plus faible possible. Ces difficultés sont sûrement de niveaux différents pour une TPE et un groupe du CAC40, mais la richesse des Collaborateurs est de toute façon un élément identique de valorisation et de pérennité pour toute structure.

 

N'est-il pas paradoxal de différencier (i.e. discriminer) les Entreprises membres de TalJob ?

TalJob ne discrimine pas plus les Collaborateurs que les Entreprises. Toutes peuvent être membres de TalJob, sans aucune restriction quant à leurs forme, antériorité, taille, CA, situation financière, localisation et secteur d'activité.

De manière simple, TalJob tient compte du peu de ressources disponibles pour certaines Entreprises. Pour elles, TalJob augmente gratuitement le crédit de services, permettant ainsi de faire baisser le coût du service effectif. L'optique est de limiter voire supprimer toute barrière financière à l'utilisation d'une démarche de recrutement éthique.

Conçu pour faciliter la mobilité professionnelle, TalJob ne discrimine pas les Entreprises professionnelles du secteur du Recrutement. Elles peuvent être membres de TalJob, à des conditions adaptées aux spécificités de leur activité.

 

Quel mécanisme me garantit qu'un Collaborateur sélectionné en mode anonyme via TalJob viendra bien à l'un des rendez-vous que je lui proposerai ?

Trois pour le prix d'un en fait !

Le premier de bon sens. Un Collaborateur suffisamment motivé dans la recherche d'un nouveau poste n'a aucun intérêt à ne pas rencontrer un Employeur potentiel l'ayant sélectionné de manière éthique et dont les critères de recherche correspondent aux éléments qu'il a lui-même définis et pour lesquels il paye.

En cas de difficulté persistante, TalJob fera preuve de médiation pour permettre de trouver une solution à une situation peu imaginable.

In fine, si la difficulté de rencontre effective persiste malgré ses efforts, TalJob crédite le compte de l'Entreprise du montant associé au coût de sélection dudit Collaborateur d'une part et supprime du site le compte dudit Collaborateur d'autre part. Cet engagement est contractuel.

 

La recherche de Collaborateurs via le seul système de tags de TalJob n'est-il pas trop limitatif ?

Le système de tags TalJob est en fait quasiment équivalent à ceux en vigueur sur des sites traditionnels. Les deux seules modifications sont, principalement, que le Collaborateur doit les avoir définis pour que vous puissiez les trouver (il doit donc se connaître et considérer ces tags comme positifs) et, accessoirement, que vous ne pouvez les rechercher plein texte dans la totalité du profil du collaborateur mais uniquement dans la zone idoine (les deux parties connaissent la totalité des règles du jeu).

Pour le reste, les critères habituels sont disponibles : fonction recherchée, type de contrat espéré, niveau de rémunération souhaité, niveau de formation initial, etc. en dehors des critères discriminants rendus anonymes !

 

Publier un poste via TalJob n'est-il pas contraire au principe de démarche éthique associée au CV anonyme ?

La publication d'un poste par une Entreprise n'est pas contraire au principe de démarche éthique de TalJob. En effet, tout Collaborateur membre de TalJob intéressé par un poste publié peut soumettre sa candidature tout en conservant son anonymat par l'un des deux mécanismes suivants : envoi d'un message électronique via son adresse électronique @fr.taljob.com (ou toute autre adresse électronique anonyme) ou mise en relation par l'intermédiaire de de TalJob (qui bien sûr respectera l'anonymat du Collaborateur.

 

Le non report de crédit TalJob non consommé d'une période à la suivante n'est-il pas abusif ?

L'abonnement à TalJob pour une Entreprise est de format variable, ce format étant présenté par TalJob puis librement choisi par le représentant autorisé de l'Entreprise. Il met en œuvre le mécanisme contractuel suivant ; l'Entreprise définit de manière autonome un montant à affecter aux recherches de Collaborateurs durant une période donnée ; cette période varie de 12 à 60 mois ; l'utilisation du crédit est libre durant cette période et ne peut être reportée. Il appartient donc au représentant de l'Entreprise de définir ses besoins en regard de ses prévisions d'embauche durant une période à déterminer par lui-même. Pour minimiser les risques de non consommation de crédit acquis, il peut soit allonger la période initiale (diminuant ainsi le montant moyen mensuel prévu pour ce poste), soit diminuer le budget affecté à ce poste (diminuant aussi le nombre de profils de Collaborateurs sélectionnables), soit combiner ces deux moyens.

Bien entendu, la démarche inverse allongeant la période et augmentant le budget affecté à ce poste permet de faire baisser le coût moyen d'un profil sélectionnable.

Le non report d'éventuel crédit non consommé ne peut donc être qualifié d'abusif. En effet, les conditions économiques de souscription d'un abonnement à TalJob forment un tout clair librement présenté par TalJob et accepté par l'Entreprise.

 

Les trois raisons majeures de devenir membre de TalJob ?

Accès à une base de données de Collaborateurs motivés et se connaissant

Mise en œuvre d'une véritable démarche de recrutement éthique en ligne avec ma conduite déontologique

Baisse du budget consacré et du délai effectif pour le poste recrutement

    < pas de job >