1. TalJob n'est-il pas un site principalement utilisé par des Collaborateurs discriminés (i.e. d'origine étrangère, âgé, femme, domicilié dans les "quartiers", célibataire avec enfant, sans emploi, …) ?
  2. En m'inscrivant sur TalJob privilégiant une démarche éthique via le CV anonyme, n'y a-t'il pas un risque à ce que je sois mis sur une liste noire par les Entreprises qui recrutent "classiquement"?
  3. L'abonnement à TalJob ne m'interdit-il pas de fait d'être recruté par certaines catégories d'Entreprises croulant sous les candidatures "classiques" (multinationales, administrations, collectivités locales, centres hospitaliers, …) ?
  4. L'abonnement à TalJob n'est-il pas réservé aux Collaborateurs de formation supérieure (bac ou plus) ou exerçant une activité d'encadrement ?
  5. Proposer son profil en mode anonyme via TalJob n'est-il pas irréaliste voire présomptueux ?
  6. N'y a-t-il pas un risque à ce que les informations anonymes de mon CV stockées par TalJob soient piratées ?
  7. Pourquoi payer pour un site de recrutement tel que TalJob alors qu'il en existe tant de gratuits ?
  8. L'abonnement à TalJob, même pour un coût réduit, n'est-il pas sans lendemain (i.e. peu d'Entreprises abonnées) ?
  9. L'inscription payante à TalJob n'est-elle pas synonyme de "barrière financière à l'embauche" ?
  10. Disposer de moins de tags que les collaborateurs inscrits avec un profil TalJob plus onéreux ne m'interdit-il pas de fait d'être retenu par les Entreprises embauchant ?
  11. Disposer de moins de tags que les collaborateurs inscrits avec un profil TalJob plus onéreux n'est-il pas synonyme de "démarche antisociale" ?
  12. Le principe de parrainage de TalJob n'est-il pas équivalent à un système pyramidal ?
  13. L'option "inscription internationale" de TalJob n'est-elle pas irréaliste ?
  14. Pourquoi une nouvelle adresse électronique @fr.taljob.com alors que j'en utilise déjà plusieurs autres (professionnelle, personnelle, …) ?
  15. Les trois raisons majeures de devenir membre de TalJob ?

 

Réponses

 

TalJob n'est-il pas un site principalement utilisé par des Collaborateurs discriminés (i.e. d'origine étrangère, âgé, femme, domicilié dans les "quartiers", célibataire avec enfant, sans emploi, …) ?

TalJob n'apporte bien sûr aucune discrimination à ses Membres, tant Collaborateurs qu'Entreprises. L'intérêt d'une démarche de recrutement éthique est d'autant plus grand que le Membre est lui-même fortement discriminé dans sa démarche de recherche de nouveau poste. Il y a donc moins d'intérêt pour ceux qui ne se ressentent moins stigmatisés par les recruteurs potentiels. Si l'on est riche, beau et en bonne santé, l'avenir semble plus radieux que si l'on est pauvre, laid et malade.

Trois modérateurs à cet enthousiasme : Êtes-vous aussi sûr du fait que vous ne soyez(serez) pas discriminés ? Connaissez-vous effectivement les critères de recherche et sélection des recruteurs ? Ne souhaitez-vous pas être mis en relation avec des recruteurs sensibles à une démarche éthique ?

 

En m'inscrivant sur TalJob privilégiant une démarche éthique via le CV anonyme, n'y a-t'il pas un risque à ce que je sois mis sur une liste noire par les Entreprises qui recrutent "classiquement"?

Si en postulant via TalJob, vous constatez une démarche déloyale de l'Entreprise contactée, n'ayez aucun regret de ne pas avoir le "privilège" d'être embauché par elle et de signaler cette situation à TalJob. Tant que l'Entreprise n'a pas payé pour vous rencontrer, ou un peu plus pour recevoir et étudier votre profil avant de vous recevoir éventuellement, elle n'a aucun moyen légal d'accéder aux informations confidentielles et anonymes que nous protégeons pour vous. Si ce n'est d'utiliser une technique frauduleuse, à ses grands risques et périls ! La constitution de liste noire n'est donc techniquement pas possible.

 

L'abonnement à TalJob ne m'interdit-il pas de fait d'être recruté par certaines catégories d'Entreprises croulant sous les candidatures "classiques"(multinationales, administrations, collectivités locales, centres hospitaliers, …) ?

Tant que ces Entreprises ne sont pas membres de TalJob, vous ne pouvez, par le biais de TalJob, être mis en relation avec elles. Ces organisations, privées ou publiques, s'abonnent à TalJob quand leurs sources de candidatures spontanées s'appauvrissent, qu'elles ne trouvent plus leurs talents par des moyens "classiques" ou qu'elles souhaitent entrer dans une démarche de recrutement éthique. Ou les trois à la fois !

 

L'abonnement à TalJob n'est-il pas réservé aux Collaborateurs de formation supérieure (bac ou plus) ou exerçant une activité d'encadrement ?

Tout candidat pouvant être discriminé lors d'un recrutement, TalJob ne privilégie bien entendu d'aucune manière des fonctions (direction, encadrement, exécution, …) ou des métiers (administratif, artisanal, commercial, financier, industriel, …). Tout candidat est donc bienvenu sans aucune restriction.

 

Proposer son profil en mode anonyme via TalJob n'est-il pas irréaliste voire présomptueux ?

Force est de constater que cette démarche éthique n'est pas vraiment "poussée" par les Entreprises qui y ont peu d'intérêt, tant qu'elles trouvent suffisamment de candidats "classiquement" et que leur image notamment, ne souffre pas de ce comportement peu éthique. De là à dire que rien ne change jamais, et que cette démarche est présomptueuse, il n'y a qu'à se retourner sur le passé pour constater que les murs les plus infranchissables s'effondrent un jour ou que les citoyens font "dégager" les notables les plus établis. Finalement, les petites rivières en se rejoignant forment bien les grands fleuves !

 

N'y a-t-il pas un risque à ce que les informations anonymes de mon CV stockées par TalJob soient piratées ?

TalJob prend les dispositions légales pour protéger les informations confidentielles, dont celles considérées comme anonymes, qui lui sont confiées. TalJob utilise pour ce faire les techniques disponibles avec un investissement financier en regard de la valeur estimée des informations confiées. Pour des raisons évidentes de bon sens, ces techniques ne sont pas décrites dans ce paragraphe. Le risque de piratage de vos informations est donc réduit mais non nul. Ceci étant dit, depuis que bombarde et cuirasse ont existé, l'expérience a montré qu'il est très difficile d'être définitivement garanti d'être le vainqueur. Si en étant membre de TalJob, vous constatez une démarche frauduleuse visant à ce que vos informations confidentielles aient été ou soient accédées en dehors des voies contractuelles, n'hésitez pas à signaler sans délai cette situation à TalJob.

Quant à la protection maximum, elle consiste à ne pas diffuser d'informations confidentielles et les garder par ses propres moyens (si vous êtes membre d'autres sites, désabonnez vous en sans tarder). Cela est difficilement compatible avec une démarche volontaire de recherche de contact et mise en relation professionnelle au XXIème siècle.

 

Pourquoi payer pour un site de recrutement tel que TalJob alors qu'il en existe tant de gratuits ?

Pour que vous puissiez utiliser les services de TalJob, il convient que les investissements nécessaires soient effectués. Si les Collaborateurs ne les financent pas, il faut bien que d'autres le fassent, à court terme à votre bénéfice (vous ne payez rien) mais à plus long terme à votre détriment (les payeurs orientant naturellement les évolutions et orientations des services proposés). Cette démarche Freemium est déjà possible sur d'autres sites, essentiellement financés par des publicités et abonnements des Entreprises. Pour cette raison, il est aisé de constater que l'intérêt des Collaborateurs passe au second plan (ne payant pas), d'où la très faible diffusion de démarche éthique basée sur le CV anonyme et la clarification de la démarche.

Si vous ne voulez pas payer quelques euros mensuels pour investir dans votre avenir professionnel, continuez d'utiliser les services existants par ailleurs.

A contrario, si vous estimez que ces quelques euros sont une contrepartie raisonnable pour les services rendus, TalJob vous en remercie par avance et vous encourage à entrer dans une démarche collaborative en signalant explicitement les pistes d'amélioration des services auxquels vous êtes(serez) abonnés et en parrainant de nouveaux membres.

 

L'abonnement à TalJob, même pour un coût réduit, n'est-il pas sans lendemain (ie peu d'Entreprises abonnées) ?

Le nombre d'Entreprises membres de TalJob grandit de jour en jour et ce risque est faible. Il l'est d'autant plus que les Entreprises, non philanthropiques par définition, non membres de TalJob, ne manquent pas de le devenir rapidement pour les simples raisons économiques suivantes : dès qu'elles connaissent le site (et les avantages notamment financiers qu'elles peuvent en tirer) ; aussitôt que les candidatures spontanées reçues liées à un CV TalJob deviennent incontournables (et qu'elles veulent en contacter) ; quand leurs méthodes de recrutement "classiques" ne leurs permettent plus l'embauche de Collaborateurs talentueux (et que les trouver via TalJob est nécessaire) ; à partir du moment ou l'utilisation effective d'une démarche de recrutement éthique est incontournable (et que TalJob l'est donc pour elles).

 

L'inscription payante à TalJob n'est-elle pas synonyme de "barrière financière à l'embauche" ?

La difficulté de trouver un emploi aggravée par une démarche de recherche discriminante et unilatérale au seul profit de l'Entreprise est pour le fait peu social. Avoir une démarche réduisant cette situation est dans un esprit positif. Ce service est accessible pour -0,01€ par jour), ceci pour le profil le plus économique et tenant compte des réductions à caractère social accordées et remises liées à la pré-ouverture du site en France. Ce service est donc bien moins cher qu'un litre de gasoil, un café, un paquet de cigarettes ou une place de cinéma.

 

Disposer de moins de tags que les collaborateurs inscrits avec un profil TalJob plus onéreux ne m'interdit-il pas de fait d'être retenu par les Entreprises embauchant ?

Il semble raisonnable de penser qu'un Collaborateur ayant une expérience plus importante qu'un autre puisse la mettre en avant. Chez TalJob, l'âge n'étant pas un élément de sélection, cela passe donc par plus de tags. Bien entendu, à expérience égale, un Collaborateur ayant choisi un profil lui permettant de disposer de moins de tags, donc un peu moins cher, dispose donc d'une probabilité plus faible d'être repéré par une Entreprise. Cela reste un choix personnel. En tout état de cause, cette différence ne va pas jusqu'à interdire à ce Collaborateur de pouvoir être sélectionné par une Entreprise.

 

Disposer de moins de tags que les collaborateurs inscrits avec un profil TalJob plus onéreux n'est-il pas synonyme de "démarche antisociale" ?

A expérience égale, le choix du profil retenu parmi ceux possibles ne se réduit pas qu'au seul critère financier. De plus, il existe de réelles possibilités de faire baisser le coût mensuel du service : une réduction à caractère social, un périmètre de recherche régional, un engagement initial plus long et une démarche collaborative de parrainage notamment.

 

Le principe de parrainage de TalJob n'est-il pas équivalent à un système pyramidal ?

La vente pyramidale est une forme d'escroquerie dans laquelle le profit ne provient pas vraiment d'une activité de vente comme annoncé, mais surtout du recrutement de nouveaux membres. Le terme pyramidal identifie le fait que seuls les initiateurs du système, au sommet, en profitent en spoliant les membres, à la base. Un des plus célèbres est la Chaîne de Ponzi (wikipedia).

Le principe de parrainage de TalJob en est bien différent : le système est clair et énoncé ; les parrains ne reçoivent pas d'argent issu des filleuls ; la démarche volontaire est valorisée sous forme d'extension de service ou de crédit ; elle correspond à l'encouragement d'une collaboration marketing pour la diffusion d'un principe déontologique éthique.

 

L'option "inscription internationale" de TalJob n'est-elle pas irréaliste ?

Dans un monde économique de plus en plus ouvert, les recrutements en tiennent compte et concernent aussi des postes dont la dimension dépasse le territoire national. Il est donc normal que TalJob permette aux Collaborateurs, volontaires, de pouvoir postuler pour exercer une activité à l'étranger et, par là même, permettre aux Entreprises étrangères de rechercher et recruter des Collaborateurs nationaux.

 

Pourquoi une nouvelle adresse électronique @fr.taljob.com alors que j'en utilise déjà plusieurs autres (professionnelle, personnelle, …) ?

Cette adresse permet aux Collaborateurs membres de TalJob de pouvoir postuler et répondre à des offres de recrutement de manière professionnelle tout en restant anonyme. Il n'y a aucune obligation de l'utiliser. C'est une possibilité supplémentaire, complémentaire et indépendante d'autres adresses à usage différent (activité professionnelle, relations personnelles, activité de loisir, famille, études, …).

 

Les trois raisons majeures de devenir membre de TalJob ?

Mise en œuvre du CV anonyme promouvant une véritable démarche éthique

Meilleure maîtrise des critères de sélection en relation avec mes talents

Démarche volontaire et motivée renforçant ma présence auprès des recruteurs

    < pas de job >